Ouvert en mai 1966, le centre social de Beaulieu, propriété de la caisse d’Allocations familiales de la Loire, est le résultat d’une volonté commune.
En effet, la Caf de St-Etienne, informée par l’Office Public d’H.L.M. et la Municipalité du plan d’aménagement des quartiers sud-est, décidait d’accepter l’offre du terrain pour y construire un centre social destiné à organiser des services et activités pour les habitants des secteurs : Beaulieu/le Rond-Point, la Marandinière, Montchovet, la Palle, la Métare.

Sa situation géographique au cœur des quartiers et à la lisière du cours Fauriel favorise la mixité sociale.
Le centre social de Beaulieu est un espace ouvert à tous les publics. Il permet l’accès à des services et de nombreuses pratiques culturelles dans un esprit d’éducation populaire prônant des valeurs :

                                                                              Mixité
                                                                                                                          Solidarité
                                                                 Dignité humaine
                                                                                                            Démocratie
                                                                                 Bien-être                                   Laïcité

Il a une mission d’action globale en direction des habitants et des familles des quartiers sud-est de Saint-Etienne.
Le centre social élabore, développe des actions afin de valoriser le potentiel de chacun, en s’appuyant sur les attentes du territoire et en partenariat.
Le centre social de Beaulieu s’inscrit dans une dynamique impulsée par la complémentarité des usagers, des bénévoles et de l’équipe de professionnels qui favorise l’enrichissement mutuel.

Il répond à des objectifs tels que :

Développer l’action du LIEN (instance de concertation), vecteur d’une citoyenneté active, par la participation des usagers et des bénévoles afin de favoriser et d’accompagner les initiatives des habitants.

Renforcer la mixité sociale, réduire ainsi les inégalités et favoriser le vivre-ensemble.

Permettre la transversalité au sein du centre social par des passerelles communes afin de tisser des liens entre tous ses acteurs.

S’inscrire dans le cadre des différentes politiques institutionnelles, de la charte des centres sociaux et du partenariat de territoire.